Concevoir des dispositifs co-construits avec les entreprises

SKOLA Fibre

Apprentis d’Auteuil propose à des entreprises partenaires de co-construire des dispositifs de formations efficaces pour accompagner nos jeunes vers une insertion sociale et professionnelle réussie

785 000 des 15-24 ans soit 10,9 % de cette tranche d’âge sont des NEET*, des jeunes sans emploi, ne suivant ni études ni formation. 50 % des jeunes non diplômés sont au chômage alors même que 29 % des employeurs en France signalent des difficultés à pourvoir des postes. C’est là tout l’enjeu de nos dispositifs SKOLA co-construits avec les entreprises : favoriser l’insertion socioprofessionnelle de ces « décrocheurs » en établissant des passerelles entre eux et le monde professionnel.

Zoom sur les 4 dispositifs SKOLA expérimentés par la fondation en région sud-ouest

1.SKOLA FIBRE:

Pour insérer rapidement les jeunes sans diplômes sur le marché de l’emploi, Apprentis d’Auteuil lance une formation aux métiers opérationnels du numérique à Bordeaux – en partenariat avec la Fondation Impala Avenir, l’entreprise SOGETREL, et le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine.

D’une durée de 3 mois, cette formation vise à leur apprendre le métier de technicien déploiement fibre optique. En alternant cours et mises en situation en entreprise, les jeunes reprennent confiance en eux, deviennent autonomes dans leur métier et passent de l’échec scolaire à une voie offrant de véritables débouchés professionnels.

A l’issue de la formation, ces jeunes sont orientés vers un poste à pourvoir chez SOGETREL et ses sous-traitants devenant ainsi acteurs du déploiement du très haut débit.

2. SKOLA AERO :

En partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, une première marche vers l’emploi dans l’aéronautique pour des jeunes en difficultés d’insertion a été élaborée et mise en œuvre avec des entreprises du secteur par la Fondation Apprentis d’Auteuil.

Ce dispositif est un projet social et économique visant à former des jeunes en situation de décrochage scolaire et/ou social, tout en répondant à une demande économique forte  qui est de former des jeunes dans un secteur en croissance et en manque de main-d’oeuvre.

3. SKOLA METIERS DE LA VIGNE :

Ce dispositif est co-construit avec 10 châteaux du Médoc : Anthonic, Brillette, Caronne Sainte-Gemme, Citran, Desmirail, Villegeorge, Dufort-Vivens, Latour, Mayne-Laland et Paloumey. Ce projet bénéficie du soutien financier de Pôle emploi, du FAFSEA et de l’ANEFA.

Une seconde session s’ouvre fin 2019 qui propose une formation de 9 mois à des jeunes pour devenir “ouvrier polyvalent viti-vini”. Ils y apprennent les bons gestes et les bases de ce nouveau métier à 100 % sur le terrain. Une mention spéciale sur le “bio” leur est enseignée pour une durée de 20 jours par des spécialistes de la biodynamie de l’agriculture, de l’agroforesterie des sols vivants.

La formation technique est assurée par les formateurs de la Maison Familiale Rurale tandis que les conseillers en insertion de l‘AFEPT les forment dans le cadre d’un Accompagnement Personnalisé Renforcé (APR). Cet accompagnement permet à ces jeunes de travailler sur leur “savoir-être” pour sortir de l’exclusion sociale à laquelle ils étaient confrontés jusqu’ici.

4. SKOLA MECANICIEN D’ENGINS :

La fédération DLR des matériels de construction et de manutention, en compagnie de six entreprises adhérentes implantées en Nouvelle-Aquitaine et en Occitanie (ACTIMAN, GEM, GROUPE DUBREUIL, LACAMPAGNE, LOXAM, V2V), s’est associée à l’antenne régionale des Apprentis d’Auteuil pour  co-construire un dispositif de  21 semaines de formation au centre professionnel d’Ondes et 30 semaines en entreprises. Cette formation vise à l’obtention d’un titre professionnel de niveau V “mécanien/ne réparateur/trice de matériels de chantier et de manutention”.

La formation se passe en deux temps:

  • Une préparation opérationnelle à l’emploi (POE) de 3 mois, avec une mise à niveau des connaissances et une aide à la résolution des freins à l’insertion.
  • Une formation en contrat en contrat professionnel au sein des entreprises partenaires pour une période de 12 mois.