Concevoir des dispositifs co-construits avec les entreprises

Plombiers du numérique

Apprentis d’Auteuil propose à des entreprises partenaires de co-construire des dispositifs de formations efficaces pour accompagner nos jeunes vers une insertion sociale et professionnelle réussie

785 000 des 15-24 ans soit 10,9 % de cette tranche d’âge sont des NEET*, des jeunes sans emploi, ne suivant ni études ni formation. 50 % des jeunes non diplômés sont au chômage alors même que 29 % des employeurs en France signalent des difficultés à pourvoir des postes. C’est là tout l’enjeu de nos dispositifs co-construits avec les entreprises : favoriser l’insertion socioprofessionnelle de ces « décrocheurs » en établissant des passerelles entre eux et le monde professionnel.

Zoom sur 2 dispositifs innovants expérimentés par la fondation en région sud-ouest

1. Les Plombiers du Numérique

Pour insérer rapidement les jeunes sans diplômes sur le marché de l’emploi, Apprentis d’Auteuil lance une formation aux métiers opérationnels du numérique à Bordeaux – en partenariat avec la fondation Impala Avenir et l’entreprise SOGETREL, et le soutien de la Région Nouvelle-Aquitaine.

D’une durée de 3 mois, cette formation vise à leur apprendre le métier de technicien déploiement fibre optique. En alternant cours et mises en situation en entreprise, les jeunes reprennent confiance en eux, deviennent autonomes dans leur métier et passent de l’échec scolaire à une voie offrant de véritables débouchés professionnels.

A l’issue de la formation, ces jeunes seront orientés vers un poste à pourvoir chez SOGETREL et ses sous-traitants devenant ainsi acteurs du déploiement du très haut débit.

2. Aerocampus

En partenariat avec la Région Nouvelle-Aquitaine, une première marche vers l’emploi dans l’aéronautique pour des jeunes en difficultés d’insertion a été élaborée et mise en œuvre avec des entreprises du secteur par la fondation Apprentis d’Auteuil.

Le dispositif « Aero » est un projet social est économique visant à former des jeunes en situation de décrochage scolaire et/ou social, tout en répondant à une demande économique forte  qui est de former de la main d’œuvre dans un secteur en croissance.